Reprendre le vélo à son rythme, une bonne résolution !

Reprendre le vélo après plusieurs mois ou même années ne se fait pas en un claquement de doigts. Certes, on dit sans peine que l’on oublie jamais vraiment comment faire du vélo. Cependant le corps, lui, oublie vite la valeur de l’effort ! Faire du vélo sur de longues distances demande en effet d’être en forme, et de se préparer avant, pour éviter toutes les douleurs et les blessures musculaires. Avant de reprendre l’activité pour retourner sur les routes du Bassin, quelques précautions et une préparation physique s’imposent ! 

Reprendre le vélo se prépare 

Aller au boulot à vélo, emmener ses enfants à l’école, ou juste se promener en laissant au garage la voiture… Ce sont autant de bonnes résolutions à prendre en ce début d’année. Donc en plus d’être bonnes pour votre santé, elles sont aussi bonnes pour l’environnement. Le Bassin d’Arcachon est un écosystème fragile, et tous les efforts, même les plus petits, ont un impact sur la santé de ce lieu d’exception. 

Aussi, vous avez ressorti votre vélo du garage, et l’avez nettoyé. Après avoir vérifié l’état des freins, des roues, des éclairages, vous voilà déjà prêt à monter en selle pour vous promener ! Combien de temps est passé depuis votre dernière sortie à vélo ? Peut-être avez-vous grandi depuis la dernière fois ? La hauteur de la selle est-elle toujours correcte ? Une mauvaise position peut également entraîner des blessures aux tendons et aux muscles sur le long terme. 

Pour savoir si votre selle est assez haute, vous devez être en mesure de pédaler en ayant la jambe légèrement fléchie, pas totalement tendue lorsqu’elle est en en bas du pédalier; en position haute, votre genou ne doit pas se situer au-dessus de vos hanches. En étant bien positionné, vous limitez le risque de vous faire mal… et de renoncer définitivement à monter sur un vélo.

Une préparation physique nécessaire

Remonter en selle pour 2 ou 3 kilomètres de temps en temps ne va pas avoir beaucoup de conséquences physiques. Cependant, utiliser le vélo au quotidien a un impact sur le corps, les muscles, la santé. Reprendre le vélo demande de relancer son corps face à l’effort, notamment au début de la reprise. 

Préparer son corps commence par des étirements avant de partir. Étirer chaque muscle, dans les jambes, les bras, le dos permet d’éviter les courbatures, les crispations, et réveille le corps tout en douceur. En complément d’une bonne hydratation, le travail des muscles facilite la reprise du vélo, et rend plus facile l’effort en lui-même. Une à deux heures avant l’effort, n’hésitez pas à manger des fruits ou un laitage avec des fruits frais pour donner de l’énergie à votre organisme. 

Pensez à emporter avec vous une bouteille d’eau pour vous hydrater tout au long de l’effort. Le corps s’assèche, mais surtout, bien boire évite les crampes musculaires. De quoi enchaîner les sorties sans se faire mal. Mais le plus important, c’est avant tout d’avancer progressivement, sur des distances de plus en plus longues, régulièrement !