Le casque : pourquoi est-il aussi important à vélo ? 

Sortir en toute sécurité passe notamment par le port du casque à vélo. Bien qu’il ne soit pas obligatoire après 12 ans, il reste néanmoins fortement recommandé. Il permet de protéger sa tête en cas de chute, évitant ainsi les blessures sérieuses. Comment choisir le casque le plus adapté ? Autant de questions qui sont indispensables avant de sortir, notamment lors des excursions en famille. 

Le casque, plus qu’un accessoire, une protection essentielle

Le casque est un allié incontournable pour la sécurité lors de tous les déplacements. Dès le plus jeune âge, on apprend aux enfants à mettre un casque avant de sortir. Il s’inscrit dans un rituel avant chaque départ à vélo, pour garantir à la fois la sécurité, mais aussi apprendre les bons gestes. Toutefois, acheter un bon casque ne se fait pas d’un claquement de doigts. 

En effet, les casques ont des tailles différentes. Cela correspond à plusieurs critères comme l’âge, le tour de tête. Certains casques iront à un adulte, mais pas à un enfant, et inversement. Le choix de la taille est alors important, car s’il est trop grand, il aura tendance à tomber, ou à être une gêne plus qu’une protection… Et à l’inverse, trop petit, il risque de faire mal sur le long terme… Là encore, ne pas protéger suffisamment son porteur. 

Si le casque n’est plus obligatoire après 12 ans, il reste néanmoins fortement recommandé. Il permet ainsi de sortir en étant rassuré, protégé, car on ne sait jamais ce qui peut arriver. Mais le casque seul ne permet pas de faire face à toutes les situations. En effet, la prudence reste de mise. Aussi, avoir son téléphone en main à vélo est aussi dangereux qu’en voiture. L’esprit distrait ralentit les réflexes et peut entraîner la chute…

Rester attentif sur la route tout au long de la journée

Il n’y a pas que le soir ou quand le temps est mauvais qu’il faut faire attention à vélo. En effet, ce sont parfois quand les conditions sont les plus optimales que les accidents surviennent. Comme abordé précédemment, l’usage de son téléphone en vélo est aussi mauvais qu’en voiture. Tout comme l’usage d’un casque ou d’écouteurs. Oui, c’est agréable de se déplacer avec de la musique, mais cela couvre les bruits extérieurs, et empêche d’être pleinement concentré. Un vélo vous double, ou une voiture arrive dans votre dos ? Il y a peu de chance que vous ne l’entendiez arriver… 

Le casque est recommandé, par contre certains éléments sont obligatoires, comme les éclairages à l’avant et à l’arrière du vélo; les dispositifs réfléchissants sur les pédales, et les roues du vélo… Si vous vous faites contrôler et que vous n’avez pas ces dispositifs, vous pouvez recevoir une contravention. Aussi, si vous savez que votre vélo n’est pas en règle, avant de sortir, veillez à vous conformer à la réglementation ! En louant chez nous, vous avez l’assurance d’un vélo en règle, de qualité, révisé. La liberté de rouler… en toute sécurité !